Une culture de l’utilisation des applications mobiles émerge, lentement

21 septembre 2010
Mobile phone applications, illustrating the rise of the apps culture, described in the September 2010 Pew Research Survey

La dernière étude du projet « Internet et la vie américaine » du centre de recherche Pew (voir l’étude ci-dessous), réalisée auprès d’un échantillon de 1917 adultes utilisateurs de téléphones mobiles, se penche sur la manière dont les américains utilisent les applications des téléphones mobiles. Les résultats indiquent que les applications sont populaires au sein d’une certaine tranche de cette population adulte, mais surtout qu’une part importante des utilisateurs de mobiles ne partage pas cette « culture des applis ».

Alors que la plupart des mouvements de promotion de la e-démocratie et du e-gouvernment insistent sur le fait que les applications des téléphones mobiles représentent un potentiel important de nouveaux services publics, ou de collaboration et d’échange avec les citoyens, ces résultats montrent le problème sous une perspective différente. Le potentiel des applications n’est pas remis en question, mais les gens les utilisent-ils vraiment?

Quelques éléments extraits de l’étude:

- 35% des adultes possèdent un téléphone portable avec des applications, mais seulement deux tiers les utilisent.
- les utilisateurs d’applications sont plus jeunes, plus éduqués et plus fortunés que les autres utilisateurs de téléphones portables.
- l’utilisation d’applications est relativement faible, par rapport à l’utilisation des autres fonctions des téléphones portable.
- 29% des utilisateurs adultes de téléphones portables ont téléchargé une application.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le texte intégral de l’étude ci-dessous.

PIP_Nielsen Apps Report